Vox
JT
Héritage
Extra Brut
ButiNAGES
Share
mars 2nd, 2022

Une Jachère Nourricière : «Régénération» plus que «Repos»


Année 1 : le choix des premières semences.

 

Le retour des beaux jours annonce le moment de semer notre couvert végétal sur les parcelles arrachées à l’hiver. Nous devons choisir les espèces végétales à semer en fonction du type de sol et de ses besoins. Ces choix peuvent être complètement différents d’une parcelle à l’autre et d’une année à l’autre.

En cette saison, des sols sont mis au repos entre deux cultures de vignes, on parle de parcelles mises en jachère. Durant les 5 à 7 prochaines années, les espèces végétales que nous aurons choisies de semer vont apporter des bénéfices différents à la vie de ce sol.

La première année de jachère, nous avons choisi de semer un mélange de 9 espèces :

– le seigle, de la famille des graminées, permet de produire de la biomasse et est riche en carbone (énergie utilisée par les micro-organismes du sol). Ces espèces sont fondamentales dans la constitution de l’humus, véritable « grenier » qui va concentrer la vie du sol et alimenter les plantes.

– les autres espèces ci-dessus, de la famille des légumineuses, fixent l’azote (l’équivalent des protéines pour nous) nécessaire au développement des tissus végétaux et le restituent à la culture suivante. De plus, certaines réduisent les populations de nématodes, des petits vers nuisibles pour la vigne.

Cette couverture végétale ne sera pas détruite en fin de saison mais plutôt enrichie chaque année par un semi complémentaire dont les espèces seront choisies en fonction de la réussite de l’implantation de l’année précédente.

Nous pourrons ainsi ajouter des espèces végétales des deux familles restantes suivantes :

les crucifères (carottes, moutardes, etc.) qui ont une capacité grâce à leur système racinaire pivotant à décompacter les sols et extraire des éléments minéraux plus difficilement accessibles pour la vigne (comme le phosphore).

les tubercules (navets, topinambours) qui font beaucoup de biomasse notamment souterraine, décompactent les sols et constituent des réserves d’eau qui se libèrent doucement à la fin du cycle de vie de la plante.

Chaque espèce végétale va jouer un rôle pour la vie du sol. De plus, le cycle de vie des végétaux étant différent, les insectes butineurs auront des fleurs mellifères, c’est-à-dire produisant de bonnes quantités de nectar et de pollen, à leur disposition durant une longue période de l’année.

Il est essentiel que le sol soit toujours couvert et le bon choix des végétaux semés durant la jachère permettront de nourrir, protéger et préserver le sol pour la prochaine culture. C’est partir du bon pied avec Mère Nature !

Nous sommes curieux de voir comment cette jachère va évoluer et impatient de partager cette expérience avec vous !

 

Image * : En arrière plan, la jachère naturellement installée constituée principalement de mauvaises herbes et pissenlits. Au premier plan, la jachère que nous avons semée. 

  • Chemin des Canaux
  • 30132 Caissargues
  • France
  • Tel: +33 4 66 38 44 30
  • Email:

Pour visiter notre site, vous devez être en âge de consommer de l'alcool selon la législation en vigueur dans votre pays.